UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lecture du catéchisme de l’Eglise catholique - sixième fiche

N° 249 à 260

bible.jpg

TRINITE EN SOI

249 – Le mot « Trinité » n’est pas dans l’Ecriture mais la réalité trinitaire est une réalité d’abord existentielle : nous sommes tous baptisés « au nom du Père et du Fils et du St Esprit », les deux « et » successifs montrant l’unicité de Dieu. Un chrétien c’est un frère ou une sœur du Christ, une fils ou une fille bien aimée du Père et un temple de l’Esprit. La vie chrétienne est une vie EN la Trinité.

250 – Il fallut du temps pour trouver les formules justes pour parler d’un tel mystère ! Ce fut l’œuvre des grands Pères de l’Eglise et des Conciles. Il ; fallut trouver des « mots » : 

+ Substance divine=essence divine= nature divine servent à dire Dieu dans son UNICITE . Il n’y a pas 3 dieux ! Chacune des personne divine est Dieu tout entier (253)

            + Personne=hypostase servent à désigner le Père, le Fils et l’Esprit dans leur distinction réelle (ce n’est pas le même Dieu qui serait tantôt Père, tantôt Fils …) Dieu est unique mais pas solitaire (254)

            + Le mot « relation » dans relations trinitaires explicite le fait que les personnes divines sont sans cesse en référence les uns aux autres. Le Père est sans cesse Père par rapport au Fils qu’il engendre et à l’Esprit qu’il donne ; de même le Fils est toujours l’engendré du Père et l’Esprit l’Envoyé (= procédé) (et non pas le 2ème fils !) ; l’Esprit est celui qui procède du Père et du Fils, du Père par le Fils. (255)

Voir le magnifique résumé de ST Grégoire de Naziance au n° 256.

TRINITE A L’ŒUVRE

Dieu est en soi trinité, échange d’amour éternel, béatitude d’amour éternelle et il n’a pas besoin de nous ni d’aucune créature. Il se suffit à lui-même dans ces relations trinitaires.

Le n° 257 se fondant sur la Révélation, explique que Dieu a voulu se communiquer, se donner hors de lui-même, pour offrir sa vie à la créature qu’il faisait. C’est le DESSEIN BIENVEILLANT de DIEU : pure gratuité d’amour, sans d’autre raison que l’amour porté à la création ! Ce dessein, c’est la création, l’histoire du salut dans les missions du Fils et de l’Esprit, que prolonge la mission de l’Eglise.

Ce dessein est l’œuvre des trois personnes divines chacune selon sa mission personnelle. (258)

C’est dans ce dessein que Dieu est connu comme Trinité Une. La vie chrétienne est une doxologie (= louange) au Père au Fils et à l’Esprit. (259)

Le but de ce dessein : l’entrée des créatures dans l’unité parfaite de la Bienheureuse Trinité. Voilà pourquoi et « pour quoi » nous sommes créés. Mais ce but commence dès maintenant dans l’inhabitation divine dans notre cœur.(260) 

PRIERE DE LA BIENHEUREUSE ELISABETH DE LA TRINITE

Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.

O mon Dieu, Trinité que j'adore,
   aidez-moi à m'oublier entièrement
pour m'établir en vous, immobile et paisible
comme si déjà mon âme était dans l'éternité!
Que rien ne puisse troubler ma paix ni me faire sortir de Vous,
 ô mon Immuable, mais que chaque minute m'emporte
 plus loin dans la profondeur de votre Mystère.
 Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel,
 votre demeure aimée et le lieu de votre repos; 
que je ne vous y laisse jamais seul,
mais que je sois là tout entière,
 tout éveillée en ma foi, tout adorante,
 toute livrée à votre action créatrice.      
O mon Christ aimé crucifié par amour,
je voudrais être une épouse pour votre coeur; 
je voudrais vous couvrir de gloire,
je voudrais vous aimer...jusqu'à en mourir!
Mais je sens mon impuissance et
 je Vous demande de me revêtir de Vous-même,
d'identifier mon âme à tous les mouvements de votre Âme;
 de me submerger, de m'envahir, de Vous substituer à moi,
 afin que ma vie ne soit qu'un rayonnement de votre Vie.
 Venez en moi comme Adorateur,
comme Réparateur et comme Sauveur.    
O Verbe éternel, parole de mon Dieu, 
je veux passer ma vie à Vous écouter,
je veux me faire tout enseignable afin d'apprendre tout de Vous; 
puis, à travers toutes les nuits, tous les vides,
toutes les impuissances, je veux vous fixer toujours et 
demeurer sous votre grande lumière.
 O mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse 
plus sortir de votre rayonnement.       
O Feu consumant, Esprit d'amour,
 survenez en moi afin qu'il se fasse en mon âme
 comme une incarnation du Verbe;
 que je Lui sois une humanité de surcroît,
 en laquelle il renouvelle tout son mystère.

Et vous, ô Père, penchez-Vous vers votre pauvre petite créature, 
ne voyez en elle que le Bien-aimé en lequel
Vous avez mis toutes vos complaisances.O mes Trois, mon Tout, ma Béatitude,
Solitude infinie, Immensité où je me perds,
 je me livre à Vous comme une proie;
ensevelissez-vous en moi, 
pour que je m'ensevelisse en Vous, en attendant
 d'aller contempler en votre lumière l'abîme de vos grandeurs

Ainsi soit-il

Télécharger le fichier

Les commentaires sont fermés.