Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Billet spirituel

  • 5ème dimanche de Pâques C

             « Le Christ est ressuscité ! » Nous chantons souvent ce tropaire de Pâques, au chant d’entrée, après la consécration… C’est ce mystère que nous contemplons durant ce temps pascal. Il y a un danger : c’est celui de croire que le Christ ressuscité, assis à la droite du Père, est inactif. Notre credo peut alors ressembler à un catalogue de vérités qui se suivent comme des « tableaux » ; quand on en a posé un, on attend le suivant … ce sera l’Ascension !

            

    Lire la suite

  • 4ème dimanche de Pâques C

    « Le Père et moi, nous sommes UN »

             Jésus, ce matin, s’affirme comme le Fils comme dit le credo « consubstantiel au Père ». Il reprend un texte de l’Ancien Testament, la prière de chaque jour : « Ecoute Israël, le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est UN. » Et cette unité confessée par Israël est une unité de communion du Père et du Fils.

     

    Lire la suite

  • 3ème dimanche de Pâques C

    Ils sont repartis vaquer à leurs occupations… ceux que Jésus a appelés en premier : Simon-Pierre, Thomas, Nathanaël, Jacques et Jean, et deux autres disciples… Les fidèles parmi les fidèles. Ils reprennent leur travail, comme trois ans plus tôt… Il faut bien vivre… Alors, on fait ce que l’on savait faire… La pêche pour Pierre et ses amis…

     

     

    Lire la suite

  • 2ème de Pâques C

    Nous célébrons aujourd’hui le deuxième Dimanche de Pâques, dimanche qui clôt l’octave de Pâques. C’est toujours Pâques aujourd’hui et, grâce à notre bon saint Jean-Paul II, ce dimanche est le “Dimanche de la Miséricorde divine". Cette célébration est liée à la canonisation de soeur Faustyna, témoin et messagère de l'amour miséricordieux du Seigneur. Car le message dont elle a été la détentrice constitue la réponse que Dieu a voulu offrir aux hommes de notre temps, marqué par d'immenses tragédies. Jésus dit un jour à soeur Faustyna :  "L'humanité ne trouvera pas la paix, tant qu'elle ne s'adressera pas avec confiance à la Miséricorde divine". La Miséricorde divine ! Voilà le don pascal que l'Eglise reçoit du Christ ressuscité et qu'il offre à l'humanité.

     

    Lire la suite

  • Jeudi Saint 2022

    Ainsi nous sommes entrés dans le Triduum Pascal, qui nous place au centre de gravité de l’année liturgique, où tout est dit et accompli de l’amour de Dieu au travers de son Fils Jésus.

    Et pour commencer ce triduum il nous est donné à la fois de faire mémoire de l’institution de la Sainte Eucharistie, au travers de la première lettre aux Corinthiens de Paul, et de rentrer dans le mystère du Service au travers de l’extrait de l’Evangile de Jean.

     

    Lire la suite

  • Jour de Pâques 2022

             « Si le Christ n’est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés et si c’est pour cette vie seulement que nous avons mis notre espoir dans le Christ, nous sommes les plus malheureux des hommes » écrit aux Corinthiens St Paul effaré de leur doute sur la résurrection de Jésus. Et nous entendons St Pierre marteler avec audace aux habitants de Jérusalem dans les tout premiers temps de l’Eglise : «  Ce Jésus que vous, vous avez crucifié, Dieu l’a ressuscité des morts, nous en sommes témoins. » Et même le procurateur Festus avait compris la spécificité du témoignage chrétien quand il résumait ainsi les démêlés de St Paul avec les autorités juives : « Ils avaient seulement avec lui je ne sais quelles contestations touchant un certain Jésus qui est mort et que Paul affirme être vivant. » On comprend que St Augustin ait pu dire dans un raccourci saisissant :  « La Foi des Chrétiens est la Résurrection du Christ ».

     

    Lire la suite

  • VIGILE 2022

    Comme chaque année à la vigile pascale, l’Eglise nous conduit au tombeau vide avec les saintes femmes. Elles sont déconcertées, dit St Luc, en voyant le tombeau vide et en ne trouvant pas « le Seigneur Jésus »: cette  formule est  unique dans l’Evangile mais fréquente dans les Actes des Apôtres: elle dit la nouvelle condition de Jésus: il est SEIGNEUR, sa divinité est maintenant manifeste. Il est appelé comme Dieu, le Vivant: « Pourquoi cherchez-vous LE VIVANT parmi les morts ? » demandent les messagers en vêtements éblouissants.  

     

        

    Lire la suite

  • VENDREDI SAINT 2022

             Rejeté, torturé, méprisé comme le Serviteur souffrant décrit par le prophète Isaïe, Jésus, le descendant promis à Abraham et Messie royal de la famille de David, s’offre comme un sacrifice au Père implorant le pardon des péchés pour les hommes qu’il excuse : « Pardonne-leur, Père, ils ne savent pas ce qu’ils font » avons-nous entendu dimanche dans la Passion selon St Luc. Et il meurt en remettant son Souffle, c’est-à-dire l’Esprit Saint à ceux et celles qui sont au pied de la Croix.

     

            

    Lire la suite

  • Rameaux 2022

    Vous êtes suffisamment familiers des 4 récits de la passion donnés dans les Evangiles pour savoir que chaque évangéliste présente le même événement selon des points de vue théologiques différents, qui, d’ailleurs,  se complètent.

             Un des « fils rouges » de St Luc est que la Croix est l’avènement du Royaume de Dieu dont nous attendons «  la bienheureuse espérance, l’avènement final et glorieux de Jésus Christ notre Sauveur » comme on dit à la messe après le « Notre Père ».

    Lire la suite

  • La Résurrection de Lazare.

    L’Evangile de ce jour ouvre à nos yeux à la réalité la plus scandaleuse de la vie : La mort d’un être aimé : Aujourd’hui, il s’agit de Lazare, l’ami de Jésus. Lazare dont le nom signifie « Dieu a aidé. ». Mais il est aussi l’occasion pour le Christ de nous révéler qu’il est « la résurrection et la vie et que celui qui croit en Lui, même s’il meurt, vivra. ». Croyons-nous vraiment cela chers frères et sœurs ?

     

    Lire la suite

  • 4ème dimanche de carême année A

    Nous suivons aujourd’hui l’aveugle né que Jésus a guéri.

             La guérison a été immédiate à la piscine de Siloé : « il m’a envoyé à Siloé. J’y suis allé, je me suis lavé et j’ai vu. » Et ce récit, répété plusieurs fois, scande notre passage d’Evangile.

     

    Lire la suite

  • 2ème dimanche du carême

    Dimanche dernier, l’Eglise nous faisait contempler l’humanité parfaite de Jésus. Jésus est bien « fils d’Adam » comme dit St Luc dans sa généalogie. Et comme Adam, Jésus est tenté par le mal, il veut faire l’expérience de la tentation mais, lui, reste fidèle au Père et vainc le Mal. Et lui n’est pas exclu du paradis… « les anges le servaient » note St Marc. Mais Jésus nous apparaît comme un homme, faible, mortel, tenté : il est bien « comme nous », de notre condition humaine sauf le péché.

     

    Lire la suite

  • Premier dimanche de carême

    Je voudrais ce matin aborder deux points importants que notre équipe d’animation pastorale et moi-même désirons vous proposer pour ce carême. 

    Faisons un constat : Depuis plus de deux années, nous vivons une situation tout à fait particulière : la pandémie a modifié profondément nos modes de vie, elle nous a divisés, elle a fait disparaître pendant un temps la célébration eucharistique, source de vie – certains ne l’ont pas reprise, peut-être pas encore ? – ainsi que la proximité fraternelle, nécessaire à la vie, en nous confinant – ce fut terrible pour certains d’entre nous, des personnes âgées en sont mortes – puis en imposant des gestes barrières, légitimes, mais graves dans leurs conséquences possibles au plan spirituel et psychique. 

     

    Lire la suite

  • La chaire de Saint Pierre

    Alors que nous fêtons aujourd’hui la chaire de Saint Pierre, apôtre, nous voici avec le Christ et ses disciples dans la région de Césarée de Philippe. Nous sommes au nord de la Palestine, tout près du Liban, à 40km de la Mer de Galilée aux pieds du Mt. Hermon. C’est aussi l’emplacement de l’une des plus grandes sources alimentant le Jourdain.

    Lire la suite

  • 6ème dimanche C

    Frères et sœurs, 

    regardons d’abord la magnifique scène que nous décrit St Luc aujourd’hui.

      Jésus descend de la montagne, entouré des Douze et de disciples. Et il va à la rencontre d‘une foule qui vient vers lui, «  une grande foule de peuples de toute la Judée et de Jérusalem et de la côte de Tyr et de Sidon ». Et la rencontre se fait, physique même « et toute cette foule cherchait à le toucher car il sortait de lui une force qui les guérissait tous. »!

    Lire la suite