Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Paroisse

  • ANNONCES DU 12 OCTOBRE AU 20 OCTOBRE 2019

    Télécharger le fichier

     

    ANNONCES

    En ce dimanche le pape François canonise à Rome le cardinal Newman (1801-1890), anglican, professeur à Oxford entré dans la pleine communion de l’Eglise en 1845, devenu prêtre catholique, fondateur en Angleterre de l’Oratoire St Philippe Néri, cardinal par le pape Léon XIII en 1879.Un des plus grands théologiens du 19 ième siècle

     

    Mercredi 16 octobre

    20H30 : Salle St Vincent de Paul, deuxième rencontre Repartir du Christ : Jésus a-t-il vraiment existé?

    Jeudi 17 octobre

    14H30 : salle St Jean- Paul II, réunion mensuelle du Mouvement Chrétien des retraités.

  • Vaudémont et Vézelise

    Chaque année depuis presque 10 ans, un dimanche de la rentrée regroupe tous ceux qui sont actifs dans la paroisse d'une manière ou d'une autre. Le but de cette journée est de mieux se connaître, de passer un temps joyeux et festif entre nous... le vie chrétienne en se fait pas qu'avec des réunions de travail ! Après le repas, nous faisons connaissance avec notre terre lorraine... car nous ne sommes pas "hors sol"... dans le virtuel... ou le rêve. Jésus a vécu sur une terre particulière qu'il a aimée et parcourue; Il a aimé les paysages du lac, de la vallée du Jourdain, du désert... des bords de mer... Il a pris ses repas calmement et simplement avec ses amis, avec ses interlocuteurs (comptez le nombre de repas de Jésus évoqués dans l'Evangile et vous verrez;...) Ce dernier dimanche, nous avons (re)découvert le Comté de Vaudémont, sur la colline de Sion et Vézelise la capitale du Comté; De très beaux paysages, deux belles églises avec, à Vézelise, de merveilleux vitraux et un très bel orgue que nous avons eu la joie d'entendre. Nous vous partageons nos découvertes avec ces quelques photos.

    Aperçu :

    L'album en grand ICI

  • Concert de dimanche

    Beaucoup de monde, paroissiens et amis, dimanche après-midi dans la crypte de St Pierre pour le concert de l'Ensemble de chambre d'instruments à vent de Châtenois et de Benoît Schwinden, notre co-titulaire de l'orgue. Dépaysement complet de sonorité et de présence instrumentale dans les morceaux dont certains étaient bien connus ! Le public était ravi. Nous avons ainsi participé à la réfection de l'orgue de l'église de Châtenois dans les Vosges.

  • Activités et rencontres de l'année

    Télécharger le tract

  • Lettre mensuelle de septembre.

    REPARTIR DU CHRIST

    Notre évêque nous a donné un parcours de réflexion et de conversion pour les 3 années à venir : REPARTIR DU CHRIST : connaître le Christ, aimer le Christ et annoncer le Christ. C’était également un souhait très fort du Pape Saint Jean Paul II après les célébrations de l’entrée dans le 3èmemillénaire.

    Pour notre diocèse, - comme pour notre Eglise en France et peut-être même en Europe - L’ENJEU EST CAPITAL ...

    Lire et télécharger la suite ICI

  • PROCESSION DU SAINT SACREMENT DES PAROISSES DE NANCY

    Il y avait foule dimanche après-midi à St Sébastien pour la procession d la Fête Dieu. Une célébration de la Parole et une belle prédication du Père Paul Nazotin a ouvert la célébration. Puis nous sommes partis en procession vers la cathédrale par la Place Charles III, la rue de la faïencerie, la rue de la Primatiale, la rue du cloître et le parvis de la cathédrale où nous attendaient d'autres fidèles venus pour la dernière partie de la célébration: adoration silencieuse du Seigneur puis chant joyeux des vêpres avant la bénédiction du St Sacrement. Il était 18H, deux bonnes heures de prière et  d'adoration dans la joie. Comme autrefois l'Arche d'Alliance entrait dans Jérusalem, la Présence du Seigneur dans l'Eucharistie est passée dans les rues de notre cité. Cela faisait 52 ans que cela n'avait pas eu lieu...

    IMG_20190623_165725.jpg

    IMG_20190623_170509.jpg

    IMG_20190623_171209.jpg

     

     

  • Pentecôte

  • Pèlerinage paroissial de la fête de l’Ascension

    Album photo grand format  ICI

                Voici quelques souvenirs photographiques de notre pèlerinage paroissial de l’Ascension. Nous avons poursuivi notre connaissance de notre nouvelle Région, le Grand Est… Après la Champagne (Troyes en 2017, Reims et Notre Dame de l’Epine en 2018) nous étions cette année dans les Ardennes, terre inconnue de beaucoup d’entre nous !... et si différente, tantôt Pays Bas espagnols, tantôt française, terre catholique… principauté protestante…

                Magnifiques paysages forestiers et montagneux. Campagnes paisibles.

                Une magnifique abbaye à Mouzon où nous avons retrouvé la communauté chrétienne pour la célébration de la messe. Nous avons été très bien accueillis par les fidèles… leur curé avait profité de ma présence pour pouvoir célébrer dans un autre « clocher »… Un très bel orgue… construit au 18èmesiècle par un facteur d’orgue toulois !

                Après le repas nous avons traversé Sedan – patrie de Turenne - pour nous rendre à la basilique Notre Dame de l’Espérance de Charleville-Mézières : splendide édifice  du 14èmesiècle où s’est marié de roi de France Charles IX. Les 68 verrières sont toutes dues au même peintre qui a dessiné les cartons … dans le mouvement cubiste dont il faisait partie, élève de Picasso. Mais le peintre était croyant et les verrières chantent toute l’histoire du salut. Nous sommes souvent déroutés par l’art contemporain… une conférencière nous a initié à ce langage cubiste et ceux qui l’ont voulu, ont pu « entrer » dans cette figuration de notre histoires sainte. Comme il est bon de penser que des artistes contemporains prennent la suite des artistes des siècles passés pour dire la foi ! On ne peut pas toujours vivre sur des images passées si belles soient-elles !

             Comme à lire de la poésie de Rimbaud… dont la patrie est Charleville ! « Après un travail de purification par l’immensité de son désir, « l’ange de Charleville » - surnom de Rimbaud -rencontre Dieu et, tel le Psalmiste (au Psaume 138), il fait l’expériencede son omniprésence : « Ta tête se détourne : le nouvel amour ! Ta tête se retourne, – le nouvel amour ! ». C’est pourtant à cette étape que Rimbaud délaisse toute littératureCar la conversion de Rimbaud a ceci d’authentique qu’elle s’accompagne dûment de la conscience du péché, et donc de la nécessité de la Médiation, celle du Christ, celle de la Grâce, … Rimbaud écrit ainsi:  « Pourquoi Christ ne m’aide-t-il pas, en donnant à mon âme noblesse et liberté. Je suis de race inférieure de toute éternité».

             Ayant trouvé le lieu, Rimbaud devient impuissant à découvrir la formule… Ce sera le reste de son existence, africaine, errante, jusqu’au moment où adviendra la Grâce finale, in extremis, moment sublime qu’une lettre de sa sœur restitue : « l’aumônier lui a proposé de se confesser, et il a bien voulu. Quand le prêtre est sorti, il m’a dit : « votre frère a la foi, mon enfant, que nous disiez-vous donc ? Il a la foi, et je n’ai même jamais vu de foi de cette qualité ! » Quand je suis rentrée près de lui, il était très ému, mais ne pleurait pas. Il me regardait dans les yeux comme il ne m’a jamais regardée. Il me regardait toujours avec le ciel dans les yeux. Il appelle le Christ en croix, et il prie». Etonnement chez maint, sans doutes; mais Rimbaud n’avait-il pas prévenu : « J’ai dit : Dieu »

    Extraits de Maxence Caron :né en 1976 à Marseille, écrivain, philosophe, poète et musicologue français catholique.