Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Billet spirituel

  • Sainte Trinité

           La liturgie de cette année nous fait lire en cette fête de la Ste Trinité la finale de l’Evangile de St Matthieu. La scène décrite par l’évangéliste est grandiose : nous sommes sur une montagne, les Onze sont autour du Seigneur ressuscité, qui affirme son pouvoir et les envoie en mission jusqu’au bout du monde. Tout s’achève sur la promesse de demeurer avec eux jusqu’à la fin des temps… « Jusqu’au bout du monde », « jusqu’à la fin des temps »… Le regard depuis cette montagne embrasse toute l’histoire et tout l’espace, appelés à être envahis par le Christ Vivant.

           Revenons au texte dans le détail.

     

    Lire la suite

  • Pentecôte 2024

    Hymne commentée du Veni creator

     

    Viens, Esprit créateur, nous visiter,

    Viens éclairer l'âme de tes fils,

    Emplis nos cœurs de grâce et de lumière,

    Toi qui créas toute chose avec amour.

     

    Lire la suite

  • 7ème dimanche de Pâques

    Chers frères et sœurs, en ce dimanche entre Ascension de notre Seigneur et Pentecôte, en ce temps d’attente du Paraclet, en ces jours entre Ciel et Terre, l’évangile nous place à un moment  unique des Ecritures, moment où le Christ ne nous livre ni une parabole, ni un enseignement, ni une sagesse, mais nous fait partager sa prière, la plus grande prière de toutes les Ecritures, la prière du Fils de Dieu, à l’adresse de son Père, depuis la terre qu’il est venu habiter et cette prière, est toute tournée vers le Ciel, à quelques heures de la mort sur la croix. Mort librement consentie dans l’amour pour le salut du monde.

    Lire la suite

  • l’Ascension

    Nous allons commenter ce passage qui est le récit de l’événement fêté aujourd’hui.

     

             Dans son introduction du livre des Actes, Luc évoque « Mon premier livre » qui désigne l’Evangile. Luc s’adresse à « Théophile » est un nom qui représente tous les lecteurs « amis de Dieu » (c’est le sens du mot) dont nous sommes ce matin.

             L’Evangile concerne la vie de Jésus, faits et enseignements, « depuis le commencement » du baptême jusqu’au moment de « son enlèvement », - nom donné par Luc à l’événement fêté aujourd’hui – « après avoir donné, dans l’Esprit Saint, ses instructions à ses apôtres », voilà pour les 40 jours après Pâques.

     

    Lire la suite

  • 6ème dimanche de Pâques B

             Jésus nous a parlé, dans la parabole de la vigne, des relations qui existent entre lui le Sauveur et les sarments que nous sommes en lui par le baptême. Il s’agit de l’inhabitation mutuelle de Jésus et de ses disciples. Dans l’Evangile de ce dimanche voyons d’un peu plus près ces relations entre le maître et ses disciples que nous sommes.

     

             L’Inhabitation de Dieu dans le croyant est  une réalité qui dure (v.9-10)

             En effet, cette inhabitation demeure – c’est le verbe clé – elle n’est pas passagère, elle demeure à l’image de l’inhabitation du Christ en son Père. C’est la plus grande merveille qui puisse nous arriver. Dieu se révèle dans une alliance intime avec chacun, dans une réciprocité étonnante où l’homme accueille la générosité divine infinie à son égard et ensuite va la manifester, à sa manière, dans son existence historique avec ses limites, sa personnalité, son langage …

     

    Lire la suite

  • 5ème dimanche de Pâques B

    Voilà des paraboles bien concrètes qui nous sont données en ce temps pascal. La semaine dernière, Jésus se présentait comme le Bon Pasteur, utilisant une image parlante pour ses contemporains, le peuple juif n’était-il pas un peuple de pasteurs ? Les premiers témoins de la naissance du Christ n’étaient-ils pas des bergers ? Aujourd’hui, il empreinte des termes propres à la culture de la vigne pour toucher des auditeurs habitants la Palestine, terre de vignoble... Et en choisissant la vigne, il prend pour exemple une culture qui dépend autant du travail attentif et ingénieux de l’homme, que du rythme des saisons. Christ tient à nous enseigner sa Bonne Parole en touchant concrètement nos cœurs et nos âmes à partir d’exemples que nous sommes capables de comprendre. Son enseignement est pour tous « « Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.» (Mat 5,3). Alors écoutons-le avec toute la simplicité de nos cœurs...

    Lire la suite

  • 4ème dimanche de Pâques B

             Dans les lectures de ce dimanche, Jésus est nommé par des titres peu habituels : dans le discours de Pierre dans les Actes : « Le Nom de Jésus le Nazaréen », - « le seul Nom qui puisse nous sauver » - « la pierre rejetée par les bâtisseurs mais devenue pierre d’angle ».

             Dans l’Evangile de St Jean, « le bon berger, le bon pasteur » et « celui qui donne sa vie ». Reprenons-les pour les méditer.

     

             Le Nom de Jésus : La Bible a un tel respect pour Dieu qu’on ne lui donne jamais le nom qu’il a révélé à Moïse au buisson ardent, on en a même perdu les voyelles, et on ne lui donne aucun nom : St Justin du 2ème siècle écrit : « Personne n’est capable d’attribuer un nom au Dieu qui est au-dessus de toute parole et si quelqu’un ose prétendre qu’il en a un, il est atteint d’une folie mortelle. Ces mots : Père, Dieu, Créateur, Seigneur et Maître ne sont pas des noms mais des appellations motivées par ses bienfaits et par ses preuves. Le mot « Dieu » n’est pas un nom, mais une approximation naturelle à l’homme pour désigner une chose inexprimable. »[1]Si bien que la coutume s’est imposée en Israël de désigner Dieu par l’expression « Le Saint Nom » comme on disait du Temple « notre Saint Lieu ». Aujourd’hui Pierre applique à Jésus cette expression « le Nom » utilisée pour Dieu : « le Nom de Jésus le Nazaréen, seul Nom qui puisse nous sauver ».

     

    Lire la suite

  • 3ème dimanche de Pâques B

             Nous lisons ce dimanche une partie du chapitre 24 de St Luc. L’’Evangile de Luc et le Livre des Actes des Apôtres ne forment qu’une seule œuvre… qu’il a sans doute fallu couper en deux pour une commodité de grosseur de manuscrit

             Luc dut donc « finir » son évangile, notre chapitre 24 et il anticipa le récit de l’ascension du Seigneur qui est décrit plus amplement dans le livre des Actes.

             Aujourd’hui, nous assistons à l’apparition du seigneur aux apôtres et disciples le soir de Pâques, dans la nuit qui suit la Pâque : les pèlerins d’Emmaüs viennent de rejoindre à Jérusalem le groupe des apôtres et des disciples… ON leur a parlé de la manifestation de Jésus Ressuscité à Pierre… ils sont parlé de leur rencontre à Emmaüs et tout à coup, le Seigneur est là, comme chaque fois, sans entrer : il est là au milieu d’eux.

     

    Lire la suite

  • 2ème dimanche de Pâques B

             Chers frères et sœurs,

             ce matin, dans le cénacle ou la chambre haute,  nous assistons à deux apparitions du Seigneur ressuscité, deux dimanches de suite. Le dimanche est donc bien le jour de la rencontre avec le Ressuscité ! Les apôtres sans Thomas puis avec Thomas se trouvent soudain devant Jésus « qui est là, les portes étant fermées » Et Thomas entend Jésus l’inviter à faire ce qu’il avait souhaité accomplir 8 jours plus tôt devant les apôtres : « porte ton doigt ici et vois mes mains, porte ta main et entre dans mon côté » quelle expression !… Stupéfaction de Thomas qui confesse le Christ de la plus belle et juste manière : « Mon Seigneur et mon Dieu »… la déclaration la plus claire dans tout l’Evangile de la divinité de Jésus… rappelant le prologue de l’Evangile : « Et le Verbe était Dieu ».

    Lire la suite

  • Jour de Pâques

             Contrairement à ce qu’on pourrait attendre, la liturgie du jour de Pâques n’est pas très exubérante et triomphante ! Elle est empreinte d’une joie profonde mais contenue et discrète. L’Evangile ne montre pas le Christ terrassant ses adversaires et les chants grégoriens de ce jour sont d’une calme joie sereine L’Eglise respecte les volontés de son Epoux: la résurrection fut discrète, invisible aux hommes: « O nuit chante l’Exultet de la vigile, toi seule as pu connaître le moment où le Christ est sorti vivant du séjour des morts ». Jésus s’est fait reconnaître de ses disciples seulement... L’Eglise respecte les volontés de discrétion de son Seigneur et partage sa joie avec Lui intimement. Nous ne devons pas réfreiner notre joie, nous ne devons pas la taire; mais nous devons la mettre à l’unisson des sentiments du Christ.

     

    Lire la suite

  • Vigile Pascale

             St Paul déclare dans la 1ère épître aux Corinthiens : « Si le Christ n’est pas ressuscité, vide est notre message, vide votre foi. » (1 Co 15/14) à quoi St Augustin fait écho : « la foi des chrétiens, c’est la résurrection de Jésus. »

             Et cette résurrection est pour nous, pour notre bien : « 20 Mais nous, nous avons notre citoyenneté dans les cieux, d’où nous attendons comme sauveur le Seigneur Jésus Christ, 21 lui qui transformera nos pauvres corps à l’image de son corps glorieux, avec la puissance active qui le rend même capable de tout mettre sous son pouvoir. »

     

    Lire la suite

  • Vendredi Saint

             Dans son livre sur le St Suaire de Turin, l’historien Jean-Christian Petitfils donne de nouvelles précisions sur l’ensevelissement du Christ que je voudrais vous partager ce soir. Elles sont le fruit des recherches les plus récentes sur le linceul de Turin dont l’authenticité ne fait plus de doute chez les scientifiques qui l’ont étudié.

             Prenons les faits juste après la mort du Christ autour de 3 heures de l’après-midi, le Christ vient de mourir en donnant son dernier souffle qui est aussi le 1er souffle saint de l’Église assemblée à ses pieds. Il faut le temps que les soldats viennent briser les jambes des deux larrons pour hâter leur mort et vérifier d’un coup de lance adroit que le Christ est bien déjà mort.

    Lire la suite

  • Jeudi Saint

    EN MÉMOIRE DE LA CÈNE DU SEIGNEUR

    « Ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout »

    Ces paroles nous introduisent dans la Pâque du Christ, qui constitue la conclusion de l'existence terrestre du Verbe de Dieu. Conclusion dramatique puisque c’est sur la Croix que notre sauveur sera élevé. Ces paroles seront suivies par l’humble service du lavement des pieds puis par la dernière cène. Viendront ensuite l'enseignement de Jésus, sa prière, son arrestation, son procès, sa flagellation, sa crucifixion : toute la douloureuse tragédie de sa Passion.

    Lire la suite

  • Les Rameaux

    Chers frères et sœurs, c’est un pèlerinage qui nous est proposé de commencer en ce jour des Rameaux. Un pèlerinage à la suite du Christ, d’ailleurs tout pèlerinage est destiné remettre ses pas dans ceux du Christ... Être chrétien signifie considérer la voie de Jésus Christ comme la juste voie pour être des hommes dignes, dignes de la vie éternelle, c’est faire de nos vies un pèlerinage incessant avec Jésus Christ, vers l’absolu de Dieu et de sa volonté très sainte.

    Ainsi en ce Dimanche des Rameaux, nous passons le grand portail qui nous introduit dans la Semaine Sainte, la Semaine où le Seigneur Jésus s’achemine vers le sommet de sa vie terrestre. Il monte à Jérusalem pour accomplir les Écritures et pour être suspendu sur le bois de la croix, le trône à partir duquel il régnera pour toujours, attirant à lui l’humanité et offrant à tous le don de la rédemption.

    Lire la suite

  • 5ème dimanche B

           Jésus est revenu de la région d’Ephraïm où il était caché pour se protéger des autorités juives qui veulent sa mort, avec les apôtres et des disciples dès avant la résurrection de Lazare.

           Aujourd’hui, il est à Jérusalem. Durant ce séjour, St Jean nous dit que beaucoup désirent voir Jésus : les juifs montés à Jérusalem, les amis de Béthanie, les pèlerins autant pour Jésus que pour Lazare; la foule vient au-devant de Lui quand il entre à Jérusalem et parmi les pèlerins, un groupe particulier, les Grecs veulent voir le Christ; Même des chefs deviennent croyants, mais, en secret, par peur des pharisiens.

     

    Lire la suite