UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4 Prier le chapelet en suivant la vie de Marie

1er mystère : un Fils parfois déroutant.

La famille de Jésus ne suit pas le Maître. Ils pensent qu’il a perdu la tête (Marc 3/20-21). Une fois même, ils prennent Marie en otage, en appât … pour capturer le Christ. Et Marie entend son fils dire : « Qui est ma mère ? et promenant un regard sur ses disciples en cercle autour de lui, il ajoute : celui qui écoute la Parole de Dieu et qui la garde est pour moi un frère, une sœur, une mère. » (Marc 3/31-35)

Prions pour tous les disciples de Jésus qui sont en butte aux critiques de leur famille, de leur voisinage…certains jusqu’au risque de leur vie.

2ème mystère : Le Christ est de plus en plus menacé

Le ministère public de Jésus dure deux et demi. La dernière année est difficile : les disciples ont diminué, à Jérusalem Jésus est cerné par les opposants et traqué. Il risque la lapidation. Marie vit douloureusement ces événements qu’elle apprend par les amis du Christ.

Prions pour toutes les mères qui voient leurs enfants menacés, les épouses qui voient leur mari en danger, pour tous ceux qui voient leurs espoirs sérieusement compromis.

3ème mystère : le Christ est arrêté et jugé.

Marie est à Jérusalem pour la Pâque sans doute avec son village. Et voilà que les événements se précipitent. DE nuit, quelques heures avant la Pâque, le Christ est arrêté, condamné le plus rapidement possible et exécuté aussitôt. Et Marie est au pied de la Croix avec Marie Madeleine et l’apôtre Jean. Les apôtres, les disciples ne sont pas là ou à distance. La situation est dramatique pour Marie : son enfant souffre, gémit, toutes les promesses paraissent oubliées, la tentation de croire qu’on s’est trompé ne peut pas ne pas venir à l’esprit de Marie et elle doit résister à la tentation de toute la force de sa foi. Elle le voit mourir et assiste à sa mise au tombeau. Le roulement de la pierre devant la porte du tombeau a dû être un moment terrible.

Prions pour toutes les mamans qui doivent enterrer leur fils après les avoir vu souffrir.

4ème mystère : la résurrection

L’Evangile ne parle pas d’une apparition de Jésus Ressuscité à sa mère. Cela paraît tellement impossible, voire inhumain, que bien des saints, de spirituels, de peintres ont imaginé une rencontre entre sa mère et lui-même Ressuscité. Le texte du chant d’entrée de Pâques conviendrait bien pour illustrer cette rencontre : « Je suis ressuscité et je suis toujours avec toi » (resurrexi et adhuc tecum sum)

Réjouissons-nous avec Marie car le Seigneur est toujours avec son Eglise et avec nous aussi.

5ème mystère : Marie est avec les apôtres et les disciples dans l’attente et la réception de l’Esprit Saint de Pentecôte.

Après avoir sans doute vécu dans la communion et la vision avec le Christ durant les 40 jours du temps pascal, comme les apôtres, Marie assiste à l’ascension du Seigneur et se retrouve au cœur des disciples qui attendent avec fidélité le St Esprit. Elle est prise en charge par Jean. Elle est l’Eglise primitive, elle est l’Icône de l’Eglise : au pied de la Croix où elle est presque seule et au milieu des premiers disciples qui attendent Pentecôte dans le Cénacle.

Prions pour que Marie nous apprennent à bien aimer l’Eglise dont nous sommes et dont nous sommes les bénéficiaires souvent ingrats.

Les commentaires sont fermés.