UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lettre mensuelle de juin 2016

Télécharger: CLIC 

Calendrier mensuel

Dimanche 5 juin : 17H à St Pierre, La Chapelle de Bonsecours donne le « Requiem » de Maurice Duruflé en l’honneur de Stanislas au 250ème anniversaire de sa mort. Entrée libre, participation aux frais.

Mardi 7 juin : 20H30 salle St Vincent de Paul. Conclusion de la lecture biblique de Michée et Osée. Les questions que vous posent l’Ancien Testament. Echanges.

Mardi 14 juin à St Epvre. La communauté de l’Oratoire – prêtres et laïcs – vous invitent à un temps de prière dans leur tradition : l’Oratorio. Textes, musique, prière. « St Philippe Néri et les Œuvres de miséricorde. »

Samedi 18 juin : salle St Jean Paul II, rencontre de catéchèse : 10H15-11H45.

Lundi 20 juin : 20H30 au presbytère, réunion du Conseil Paroissial.

Mercredi 22 juin : 9H-17H au Centre spirituel, retraite pour les enfants qui font leur première communion cette année (école St Pierre et paroisse).

Vendredi 24 juin : 15H30 à Bonsecours messe de fin d‘année de l’école paroissiale.

Samedi 2 juillet : rencontre de catéchèse. Visite de la maison de Robert Schuman père de l’Europe.

            Le soir, à Bonsecours, 20H30 concert de musique sacrée du XXème siècle, par le groupe de chant « Vox Pop ».

Dimanche 3 juillet : Fête patronale de St Pierre et Paul.

 

 

Retour sur les rencontres

conviviales B’Abba.

 

Comme plusieurs paroisses de Nancy Ville, notre paroisse a proposé plusieurs rencontres conviviales au mois de mai autour du thème : « Réussir sa vie ». De l’avis unanime des participants (une cinquantaine) ce fut très positif.

            Le déroulement est le suivant : Une prise de contact et une mise par table de 4 personnes avec un animateur. Premier temps d’échange sur le sujet. On parle simplement, on donne son avis, on écoute les autres…

            Puis un second temps : si on demandait son avis au Christ ? Que dit-il sur ce sujet ? On écoute deux « témoins » raconter les passages de l’Evangile où Jésus exprime sa pensée. On ne lit pas les textes… on les écoute raconter. C’est tout à fait différent. L’Evangile est tout à coup bien plus vivant…

Puis la discussion reprend à table avec l’apport de l’Evangile qui vient d’être tendu. Jésus déplace les questions, fait surgir d’autres points de vues, appelle à la conversion… Et voilà que tout à coup on s’aperçoit qu’on parle de notre foi, de ses joies mais aussi de ses difficultés, de ses doutes peut-être…

            Troisième temps : deux autres personnes dialoguent et approfondissent le thème. Le dialogue à table reprend puis dans un temps de silence chacun évalue son cheminement : ce qu’il a découvert, ce qui le renouvelle, ce qu’il dirait volontiers à Dieu…

            Tout au long de ce parcours de 2H30 qui passent comme un lettre à la poste, on a pu se rafraîchir, prendre un goûter, ou un « brunch » rapide… ou un dessert…

            Résultats : on connaît mieux ceux avec qui on a parlé… cette personne qu’on voit à la messe sans rien savoir d’elle, cette personne rencontrée dans les courses et qu’on ignorait … On a réfléchi sur sa propre expérience et on a redécouvert l’Evangile, on a approfondi son expérience chrétienne, on est plus libre de parler de ces choses de la foi dont on ne parle jamais, par peur, par pudeur, par incapacité (la foi, c’est comme les langues : à ne pas les pratiquer, on ne sait plus les parler le jour où il faut !).

            D’autres rencontres de ce type seront proposées l’année pastorale prochaine.

 

Un Oratorio à St Epvre

Le 14 juin, la communauté de l’Oratoire dont votre curé fait partie, donnera à St Epvre un Oratorio sur « St Philipe Néri et les œuvres de miséricorde. » Les quelques lignes qui suivent veulent vous expliquer ce style de prière original créé par St Philippe et qui connut une belle postérité : songeons à l’Oratorio que nous connaissons tous : « le Messie » de Haendel. Un tournant sous la conduite de St Philippe. Au tournant de la Renaissance et du Seicento, la musique sacrée à Rome, longtemps rebelle à toute audace, prend enfin un nouveau visage, en phase avec les orientations esthétiques de la Contre-Réforme. Dans cette évolution, la congrégation de l'Oratoire, fondée par Saint-Philippe Neri, va jouer un rôle primordial en conciliant l'enseignement de l'évangile et le culte des arts par le biais d'exercices spirituels – l’ORATORIO - où prédication, méditation, dialogue à la manière du théâtre et chants sont étroitement associés à la prière… non sans humour comme St Philippe aimait.

Ainsi, c'est en dramaturge que St Philippe entend stimuler la piété des fidèles dans ses évocations bibliques, des dialogues comme au théâtre, ciblant l'effet qui impressionne, mais tout autant la sobriété.

Je vous invite vivement à venir au moins une fois participer à cette forme de prière qui dure 1h 1/4 -1/2

Les commentaires sont fermés.