UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

V.La mise au tombeau et la descente aux enfers.

5ème station  du Chemin de Croix devant le St Sacrement 

Duccio-di-Buoninsegna-1308-Sienne.jpg

De l’Evangile de St Jean 19/30 à 42

 

Quand ils arrivèrent à celui-ci, voyant qu'il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté. Tout cela est arrivé afin que cette parole de l'Écriture s'accomplisse : Aucun de ses os ne sera brisé. Et un autre passage dit encore : Ils lèveront les yeux vers celui qu'ils ont transpercé.

Après cela, Joseph d'Arimathie, qui était disciple de Jésus, mais en secret par peur des Juifs, demanda à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Joseph vint donc enlever le corps de Jésus. Nicodème (celui qui la première fois était venu trouver Jésus pendant la nuit) vint lui aussi ; il apportait un mélange de myrrhe et d'aloès pesant environ cent livres. Ils prirent le corps de Jésus, et ils l'enveloppèrent d'un linceul, en employant les aromates selon la manière juive d'ensevelir les morts. Près du lieu où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin, et dans ce jardin, un tombeau neuf dans lequel on n'avait encore mis personne. Comme le sabbat des Juifs allait commencer, et que ce tombeau était proche, c'est là qu'ils déposèrent Jésus.

 

 

Première méditation

 

Soin et délicatesse au corps de Jésus. Après la violence de la Passion, quand les hommes fous et haineux ont disparu, enfin un peu de place à la délicatesse.

Celle du Père : il a fait en sorte qu’aucun des os de ce corps ne soit brisé et l’avait annoncé.

Celle de Joseph qui a l’audace de réclamer le corps à Pilate et de l’enterre ave dignité.

Celle de Nicodème qui vient avec tant de parfums et d’aromates qu’on en utilisait pas plus pour enterrer les Rois.

Celle des femmes dans la discrétion : elles assistent et les hommes à rendre au Christ les marques de l’affection qui lui est due.

Quelle sera la mienne pour le Christ à la Pâque de cette année ?

 

CHANT : « BENIS LE SEIGNEUR Ô MON ÂME »

 

mise au tombeau.jpg

 

 

De la première épitre de St Pierre 2/18-20

 

C'est ainsi que le Christ est mort pour les péchés, une fois pour toutes ; lui, le juste, il est mort pour les coupables afin de vous introduire devant Dieu. Dans sa chair, il a été mis à mort ; dans l'esprit, il a été rendu à la vie. C'est ainsi qu'il est descendu aux enfers pour aller proclamer son message à ceux qui étaient prisonniers de la mort. Ceux-ci, jadis, s'étaient révoltés au temps où se prolongeait la patience de Dieu, quand Noé construisit l'arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, huit en tout, furent sauvées à travers l'eau.

 

  

Deuxième méditation.

 

La porte du tombeau est refermée. Les amis de Jésus ont regagné leurs maisons et vivent le sabbat les plus terrible de leur existence. Le corps de l’homme Jésus est au tombeau. Son âme est aux enfers c’est-à-dire au séjour des morts. Le Fils de Dieu est toujours uni au corps du tombeau et à l’âme au séjour des morts.

Tout est calme sur la terre, dans le silence.

Mais « sous la terre », au séjour des morts, c’est l’allégresse. Le Christ « libre au séjour des morts » comme dit le psaume 87 va prêcher aux hommes de la première alliance depuis Adam et Eve pour leur annoncer leur délivrance et leur salut. C’est ce que nous appelons dans le credo « il est descendu aux enfers » car il est le Sauveur de tous les hommes, ceux du passé, d’avant lui et ceux qui viendront jusqu’à la fin des temps.

 

Chant : « AUJOURD’HUI LE SEIGNEUR BRISE LES PORTES DES ENFERS

AUJOURD’HUI IL NOUS DELIVRE DE LA MORT.

 

Commentaires

  • DIEU est bon et misericordieux il est la vie le chemin et la verité

Les commentaires sont fermés.