UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1 Lire l'Evangile selon Saint Mathieu

saint-mathieu-guido-reni.jpg

Durant toute cette année 2011, nous allons lire à la liturgie l’Evangile écrit par St Matthieu. C’est un des plus longs parmi nos quatre Evangiles puisqu’il comporte 28 chapitres.

La Tradition unanime attribue ce texte à l’apôtre St Matthieu, le chef des collecteurs d’impôts de Capharnaüm que Jésus a appelé alors qu’il était à son bureau. La ville de Capharnaüm était un véritable carrefour économique où s’arrêtaient de nombreuses caravanes qui sillonnaient la région reliant le centre de l’Empire – Rome – et ses frontières… jusqu’en Inde ! Matthieu était donc un juif, personnage riche et puissant qui travaillait au service des Romains : on le détestait pour cela dans la cité, pour sa richesse et sa collaboration avec l’occupant. Son appel par Jésus fit scandale, surtout quand Jésus alla diner chez lui avec les amis de Matthieu dont certains étaient du même métier que lui !

La Tradition assure que son Evangile fut un des premiers écrits - peut-être le premier - et qu’il le fut dans la langue des juifs et pour eux : soit en araméen soit en hébreu. Il semblerait que ce soit plutôt en araméen que le premier texte fut écrit. On pense que ce fut dans les années 40 (Jésus étant mort le 7 avril 30).

Puis ce texte fut traduit en grec – langue commune à tous les habitants du bassin méditerranéen – et sans doute aussi augmenté, sous la conduite de St Pierre alors que l’apôtre résidait à Antioche de Syrie.

St Matthieu veut montrer à ses compatriotes et coreligionnaires que le Christ Jésus est vraiment le Messie attendu et annoncé par les prophètes. D’où cette formule qui revient si souvent dans son texte : « tout ceci arriva pour que  soit accompli l’oracle du prophète qui disait.. ». Jésus lui-même refait l’histoire du peuple juif décrite par l’Ancien testament : Jésus va en Egypte puis Dieu l’en rappelle comme lors de l’exode, puis il passe par l’eau, vit les tentations du désert comme son peuple, il parle du haut de la montagne comme Moïse…

à suivre...

Commentaires

  • Je découvre seulement maintenant avec internet chez moi ,le blog de Saint-Pierre-Bonsecours ou notre curé nous guide et nous enseigne vers l'essentiel avec sa simplicité coutumière.Tout celàdans une présentation variée agrémentée de très beaux chants ,de belles diapos et vidéos.Jai tout particulièrement apprécié de pouvoir prier les litanies de la Sainte Vierge;Merci au Père Jacques B. et à son équipe de nous livrertout ce sert à notre sanctificationen le ratachant à la culture et l'histoire locales.

  • Je voudrais relire et peut être mieux comprendre ce que Jésus a voulu nous dire lorsqu'il annonce : " ne croyez pas que je suis venu apporter la paix sur terre mais le glaive...."

Les commentaires sont fermés.