UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La transfiguration

Billet spirituel 23

En écho avec l’Evangile de la Transfiguration en St Matthieu

angelico transfiguration.jpg

Dimanche dernier, nous contemplions l’humanité de Jésus… semblable à la nôtre –tentée par Satan – mais différente de la nôtre en ce sens que le Seigneur, lui, ne cède pas à la tentation. Il est semblable en tout à nous, sauf le péché. Il est le Véritable Adam, celui que Dieu souhaitait et que l’homme a trahi.

Aujourd’hui nous le contemplons dans sa splendeur de Dieu-Homme. Cette belle humanité de Jésus cache la divinité du Fils Unique de Dieu. Elle lui permet de nous approcher, de nous toucher sans nous effrayer et sans nous blesser. Mais là sur la montagne, tout à coup, Jésus laisse voir à trois disciples privilégiés – « la garde rapprochée » du Seigneur – sa splendeur humano divine, une humanité divinisée.

Cette « vision » n’est possible chez les apôtres que parce que la nuée lumineuse de l’Esprit Saint les prend sous son ombre… et encore, cette vision divine les anéantit, les jette à terre, fait dire à Pierre n’importe quoi comme quelqu’un qui est perdu, hors de son monde… même s’il s’y trouve bien !

Les apôtres ont sous les yeux la victoire du Christ qui parle de sa mort juste avant !
Les apôtres ont sous les yeux la destinée ultime de tout homme : devenir un être humain divinisé dans la béatitude divine.
Les apôtres découvrent tout à coup un « au delà de la mort » auquel Moïse et Elie participent déjà puisqu’ils sont vivants et parlent avec le Christ !

Tant de choses totalement nouvelles, inouïes au sens propre !!!

On comprend l’insistance du Père : CELUI-CI EST MON FILS BIEN AIME ECOUTEZ LE !!

Les commentaires sont fermés.