UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vœux de Noël de la part du Conseil paroissial, du diacre et du curé de St Pierre Bonsecours

IMG_2999.jpg

« Gloire à Dieu ...     Paix aux hommes sur la terre »

« La Gloire de Dieu, c’est l’homme vivant.

La vie de l’homme, c’est la vision de Dieu ».

(St Irénée de Lyon 2ème siècle)

 

 Tel est le message de Noël.

            Et Jésus va le proclamer dès son premier discours: il refuse toute violence, proclame « heureux les doux, heureux les artisans de paix, heureux les miséricordieux »

            Dans sa manière de vivre, de parler, de s’approcher de tout homme, d’aimer, de sauver du mal moral ou physique, dans sa tendresse et sa douceur, mais aussi dans sa fermeté contre le mal et la fermeture du cœur, Jésus nous montre comment est Dieu : un Dieu ami des hommes … Lui qui est « Fils de Dieu » peut seul nous montrer le Dieu Bon.

            Et Jésus va vivre ce message de paix : Les hommes vont lui infliger la violence… arrestation, procès injuste, torture, insultes, brutalités

 

physiques, crachats, violences verbales, mise en croix, cœur transpercé par la lance… Le gêneur est tué… les hommes pensent ainsi rétablir la paix.

            Mais au matin de Pâques, le rejeté est Vivant !

            Sans rancœur, ni appel à la vengeance ! Sans même réclamer justice !

            Dieu en le ressuscitant atteste la véracité de son message. La violence ne sert à rien, elle ment quand elle prétend construire la paix… Seule la fascination de la vie est digne de l’homme.

            Mais Jésus n’est pas un magicien… celui dont nous rêvons quand tout va mal ! Comment peut-il y avoir un Dieu quand on voit cela … ?

            Jésus a donné son message

            Jésus a subi la violence dont il a montré l’inutilité

            Jésus appelle les hommes qui sont libres à démasquer en eux la violence

            Jésus donne à chacun la force de lutter contre sa propre violence si on le lui demande 

Jésus le Vivant rappelle que seule la Vie pour laquelle Dieu nous a créés, est digne de l’homme et qu’il faut lutter contre la fascination de la mort qui vient du Mauvais. 

 

Commentaires

  • *Merci à l'équipe paroissiale pour ces voeux de Noël qui replacent bien
    la sainte Nativitéau coeur du mystère de notre salut.
    Que le" petit Roi de gloire "de la crèche,le Prince de la paix, nous aide
    à faire la paix d'abord en nous-même et à combattre cette violence,
    qui vient de notre orgueil.Violence ,désir de vengeance,tapis en nous,
    d'où découlent affadissement,découragement,tristesse excessive,
    égocentrisme...qui nous abîment et ,par voie de conséquence,abîment
    notre prochain.
    **Dans l'allégresse et l'action de grâce de ce Temps de Noël,tournés
    vers le Ressuscité qui a vaincu la mort,,laissons nous "fasciner"par le
    don de Sa Vie.
    ***Dans la prière,demeurons attentifs et unis toujours davanage à
    l'Emmanuel,Dieu en nous,le tout -petit de la crèche pour qu'il naisse,
    grandisse et règne dans nos coeurs...
    "JÉSUS TOUT-PETIT,c'est lui qui manque au monde! s'écrie Petite Soeur
    Madeleine de Jésus,fondatrice des Petites Soeurs de Jésus.

Les commentaires sont fermés.