UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ITINERAIRE DE PIERRE

A la suite du Christ....

Saint-Pierre.jpg

En ce jour de notre fête patronale de St Pierre en la paroisse St Pierre-Notre-Dame-de- Bonsecours, voici quelques références évangéliques qui permettront à ceux qui le désirent de suivre le cheminement de St Pierre à la suite du Christ, ses élans, ses chutes, ses incompréhensions et son extraordinaire témoignage de foi.

1 - Une rencontre et un appel. Jn 1/40-42 et Mt 4/18-20

Un rêve habite Pierre et son frère André ( qui en est à ce point travaillé qu'il s'est mis à la suite de Jean-Baptiste. Il serait bien étonnant que les deux frères si proches n'aient pas beaucoup parlé de leurs espérances !) : le règne de Dieu, c'est-à-dire la venue de Dieu sur la terre d'Israël, de justes rapports entre les hommes et Dieu , la liberté pour Israël, un temps de bonheur ...  Jésus ne serait-il pas celui par qui ce règne arrive sur la terre ?

2 - Pierre fait partie du groupe autour de Jésus. Mt 10/1-5

Pierre est associé à la mission apostolique de Jésus.Il est même associé de plus près au Christ: il fait partie des intimes  avec Jacques et Jean, ceux qui seront présents à la Transfiguration, à la guérison de la fille de Jaïre, à l'agonie. Il recevra sûrement un enseignement plus développé que les autres apôtres : l'Evangile nous le montre même en conversation intime et privée avec le Maître.( à propos de l'impôt Mt 17/24...). Et n'oublions pas que Jésus habite chez lui à Capharnaüm ( lire Marc 1/29-31 ; 2/1...)

3 - Confession de foi de Pierre à Césarée. Mt 16/13-20

Pierre en est sûr: Jésus est bien celui par qui le règne arrive! Il a l'audace de la foi et déjà il parle au nom des 12. Et cet acte de foi est grand: il est le premier à le faire... et Jésus lui révèle que cela fut possible grâce à une révélation particulière de Dieu. Quelle a été la médiation de sa découverte ?  Ce sont les miracles de Jésus, sa prière, son enseignement.

4 - Le scandale devant la vision que JESUS a de sa mission  Mt 16/21-23 ( voir aussi comme en écho en  St Jean 13 : le lavement des pieds)

Pierre est profondément choqué: toutes ses idées sur Jésus s'effondrent! le Règne de Dieu ne peut pas s'établir autrement que dans la FORCE. Or Jésus parle de souffrir! Pierre s'oppose à Jésus et Jésus le remet très vivement en place! 

5 - Le mystère de Jésus. 

Pierre va être affronté au mystère éclatant de Jésus. A la Transfiguration (Mt 17/1...) et lorsque Jésus les rejoint en marchant sur les eaux. «  Eloigne-toi de moi qui suis un homme pécheur »...affronté aussi à sa foi... et à son manque de foi: il peut marcher sur les eaux...mais dès qu'il se confie en lui en non plus en Jésus, il coule!( Mt 14/22-33) Pierre peut être téméraire et faire des choses extraordinaires, s'il fixe les yeux sur Jésus et ne fait pas attention à lui .

6 -Le reniement et la fuite. Mt 26/69-75.

Pierre, dérouté, manque de foi.L'épisode de la marche sur les eaux l'annonçait. La peur est mauvaise conseillère. Pierre craint pour sa vie ! 

7- Un acte de foi difficile. Jean 20/1-10.

Ce récit est comme un constat de police de l'état des lieux du tombeau. Vide et ouvert! Pierre ne comprend rien; Jean qui a vu Jésus dans le linceul déposé dans le tombeau comprend; les linges sont vides: le Christ est sorti du tombeau. Mais Pierre qui a renié le Christ et n'a pas assisté à la mise au tombeau ne comprend rien!

8 - L'amour de Jésus est la source de la mission. Jean 21/15-19  

Le triple reniement est effacé par la triple profession d'amour.Le Seigneur demande à Pierre de l'aimer plus qu'il n'aime tous les autres disciples et de l'aimer plus que les autres disciples ne l'aiment ! C'est dire la relation intime de Pierre à Jésus !  même s'il en paraît peu, ce qui  est sans doute un trait du caractère de Pierre: une très grande réserve sur ses sentiments (cf son émotion à dire son amour devant les autres)

9 - Une force et une très grande noblesse:

On ne peut être que saisi du contraste entre le portrait de Pierre avant sa profession d'amour à Jésus et après cette profession, tel qu'il apparaît dans les Actes des Apôtres. Pierre sait gouverner l'Eglise, ose témoigner avec beaucoup de force et d'à propos sans peur des risques  (prisons et coups) , sait s'imposer dans les assemblées de l'Eglise (comme le Concile de Jérusalem pour l'accueil des païens). Il manifeste beaucoup de force, de noblesse et donne raison avec éclat au choix du Christ.

Cles.jpg

Les commentaires sont fermés.