UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Remerciements aux organistes

DSCN0959.JPG

Dimanche 22novembre 2009. St Pierre.

            Chère Cécile, Cher Christophe qui nous quittez,

                        Cher Maximilien et cher Vincent qui nous arrivez,

            Je suis heureux de m'adresser à vous devant toute notre communauté. Et pour des remerciements, ce qui est toujours très agréable !

A cette occasion, je voudrais évoquer devant tout le monde le merveilleux service de l'organiste dans la liturgie, sa mission sacrée, sa place éminente parmi les acteurs de la liturgie. Me sont revenu en mémoire les mots magnifiques que Gilles Cantragrel prête à Buxtehude s'adressant au jeune Bach, dans son livre la rencontre de Lübeck ? Je les ai recherchés et  Je vous en  adresse quelques extraits, autant pour ceux qui partent que pour ceux qui arrivent !

« L'organiste lui aussi a à commenter la Parole de Dieu avec ses propres moyens qui valent bien ceux des mots. Si les orgues sont situées en hauteur, c'est certes pour une raison acoustique, mais il ne faut pas manquer d'y voir un signe fort, essentiel, qui définit la pratique de votre vocation et la raison de votre tâche quotidienne. A son banc d'orgue, l'organiste est placé dans l'église entre ciel et terre... Du haut de sa tribune, il soutient et soulève le chant de l'assemblée, il vient en quelque sorte récolter la moisson de la prière des hommes de la terre pour la porter en offrande vers le Ciel, au pied du trône de Dieu. Il est ainsi un fils d'Abraham mais aussi un fils de Moïse. Car de là où il est, il peut aussi, et c'est sans doute le plus important encore, recueillir la divine Parole et la transmettre aux hommes. Il en porte le feu et doit aussi la commenter. Par la musique, il parle de Dieu aux hommes. La musique de l'organiste comme d'ailleurs toute musique dans l'église, doit être une louange et un enseignement, une prédication et une illumination. »

DSCN0965.JPG            Voilà, chers Cécile et Christophe, ce que vous avez été au milieu de cette communauté paroissiale pendant de longues années, voilà le service de la Divine Liturgie que prennent en charge maintenant Maximilien et Vincent.

C'est ce service si vaillamment et ponctuellement accompli qui fait tout le motif de notre action de grâce pendant la messe et de nos remerciements maintenant. Ce n'est pas sans regret que nous vous voyons partir mais nous savons que vous nous reviendrez de temps à autre pour jouer ici et pour des concerts que nous organiserons. Au nom de toute la paroisse, de mes prédécesseurs et des fidèles assemblés ce dimanche, je vous remercie et nous vous remettons au nom de toute la paroisse ce cadeau pour enrichir votre discothèque ou votre bibliothèque de partitions.

Les commentaires sont fermés.