UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Royaume de Dieu 2

            L'Evangile du Christ Roi nous enseigne profondément sur le Royaume de Dieu que le Christ est venu créer et inaugurer. Sa réponse à Pilate - « es-tu le Roi des Juifs ? » - montre que la réalité terrestre de la royauté ne peut pas exprimer ce que Jésus est venu faire : « Mon Royaume n'est pas de ce monde ».

            Jésus tente d'expliquer à Pilate la royauté spirituelle de Dieu. Il a déjà dit : « Le royaume de Dieu est au milieu de vous »... ne le cherchez pas là ou ailleurs. ... Il est en vous. Dieu règne par le cœur qui se laisse gagner par l'amour de Dieu. L'intelligence, l'affectivité, la volonté, les pensées, le corps...Dieu y règne petit à petit, sans forcer, par don mutuel...Et Dieu devient le centre de l'homme, son trésor. Et si Dieu règne sur son peuple, c'est parce qu'il règne « cœur par cœur » dans son peuple et non par la contrainte ou la loi extérieure. Ce Royaume n'est pas de ce monde, il est de l'intérieur.

Christ roi.jpg            Comme Pilate, le païen, ne peut atteindre cette pensée - « Donc tu es Roi », Jésus reprend : « C'est toi qui le dit » ; jamais Jésus ne prend à son compte ce titre humain comme le titre de Messie d'ailleurs. Mais Jésus avec patience poursuit : « je suis venu pour rendre témoignage à la Vérité. Celui qui cherche la Vérité entend ma voix. » Cette manière de dire peut toucher un païen... mais elle ne trouve chez Pilate que le scepticisme : « qu'est-ce que la vérité ? »

            Alors si Jésus est Roi d'un Royaume qui n'est pas de ce monde on peut entendre tous les titres qui lui sont donnés par la liturgie aujourd'hui : Fils de l'homme venant sur les nuées du Ciel, à qui sont données domination éternelle, gloire et royauté qui ne sera pas détruite. Voici pour Daniel. Dans l'Apocalypse, le témoin fidèle à la vérité, Premier-Né d'entre les morts, vainqueur pour l'homme du péché et de la mort et rénovateur de l'homme et de la création, Souverain des rois de la terre, A lui gloire et puissance, l'Alpha et l'Omega, maître du temps et de l'histoire, Celui qui est, qui était et qui vient (révélation du Buisson Ardent) l'Eternel,  le Tout Puissant. Voilà pour l'Apocalypse.

            Mais l'Evangile nous rappelle une chose capitale : Ce Roi si majestueux, si extraordinaire, si divin...il est Fils de David - un homme donc - (verset de l'Evangile) et c'est le Roi humilié devant Pilate, Celui qui va être flagellé et crucifié, le Tout Puissant totalement Impuissant, Celui qui règne sans forcer, Celui qui règne en conquérant le cœur de l'homme par son amour.

Les commentaires sont fermés.