UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pourquoi si peu d’ardeur ?

Billet spirituel 5     en écho à l’Evangile du dimanche

Zachee.jpg

Il est sympathique ce trésorier payeur général de Jéricho ! Pas fier du tout… au point de monter dans un arbre pour voir Jésus passer dans la ville de Jéricho !

Jéricho cette ville si ancienne avec sa tour de 8000 ans !
La ville de Josué… d’Elisée qui en assainit les eaux…
La ville de l’arrestation de Sédécias et de sa déportation à la fin des rois de Juda

Et Jésus s’arrête… et s’invite sans autre forme… non pas pour une  petite visite mais pour « demeurer »…
Et Zachée l’accueille… sans problème… dans sa somptueuse maison du quartier riche de Jéricho, le long de la falaise des monts de Juda au pied du scandaleux palais d’Hérode ave  ses thermes et ses fontaines et ses jardins… « Jésus est allé loger chez un pécheur » ! Horreur !!

Mais le pécheur, il se convertit : la rencontre de Jésus lui fait changer de vie : il embourse ce qu’il a volé 4 fois et donne la moitié de ses biens aux pauvres… Beau programme d’un homme riche, très riche même… que Jésus admire. « Le salut est venu dans cette maison »

Voilà devant Jésus, l’ardeur de l’amour qui donne un autre goût à la vie.
Pourquoi sommes-nous si fades nous ?
Pourquoi si peu d’ardeur, d’audace d’amour dans nos vies ?
Pourquoi avons-nous fait du christianisme un mode de vie si commun, si ordinaire, si conforme aux autres, si banal, si moyen, si tiède … ?

Serait-ce que notre amour pour Jésus a tiédi ?

Les commentaires sont fermés.