UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Résurrection

Billet spirituel en écho à l’Evangile du dimanche

moise.jpg

Dans la première lecture, tirée du livre des Martyrs d’Israël, les jeunes gens qui donnent leur vie en fidélité à la religion de leurs pères mentionnent chacun le motif profond de  leur fidélité : la résurrection des morts dont l’expression est comme un refrain. C’est dans ce milieu des résistants à l’uniformisation religieuse voulue par les Rois Grecs que naîtra le mouvement pharisien si présent dans la vie du Seigneur.

Jésus dans sa réponse aux sadducéens se rangent du côté des pharisiens : ses adversaires les sadducéens ne considèrent comme inspirés que les 5 premiers livres de la Bible, refusent tout développement de la foi et nient la résurrection.  Jésus cite donc un extrait de ces 5 livres – l’épisode du buisson ardent qui se  situe au commencement du livre de  l’Exode – pour leur montrer leur erreur : Dieu se présente comme le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Or Dieu n ‘a pas fait la mort, il ne connaît pas la mort, il est Explosion continuelle de vie.

Comme le Dieu VIVANT pourrait-il être le Dieu de morts ? S’il est le Dieu D’Abraham, d’Isaac et de Jacob, c’est que patriarches sont vivants !!!

Ainsi donc à l’époque de Jésus, les discussions sont vives sur le sujet de l’au-delà et les avis divergents. Jésus se range résolument du côté des pharisiens montrant que leur méditation et leur recherche sur l’au-delà est inspirée par Dieu.

Il faudra l’événement pascal du Christ pour que la révélation divine sur ce sujet soit plus explicite : Jésus parlera clairement du paradis, de la résurrection finale, de sa propre résurrection, inauguration des temps nouveaux et des conditions d’accueil dans ce Royaume nouveau qu’il est venu inaugurer.

P Jacques Bombardier


Les commentaires sont fermés.