UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

3 Prier le chapelet en suivant la vie de Marie

1er mystère : retour à Nazareth

A la mort d’Hérode, Joseph et Marie regagnent la Judée mais la perspective du règne d’Archélaüs sur cette région – tyran plus terrible encore qu’Hérode – les fait se réinstaller à Nazareth. C’est ainsi que Jésus enfant de Judée devient un enfant du Nord, de la Galilée aux vastes paysages, à la Mer toute proche, la Galilée des nations où se rencontrent de multiples peuples et cultures, pays que les caravanes traversent. Jésus comme chacun de nous est marqué par son pays, ses paysages, sa manière de parler…

Prions pour que nous aimions notre « pays » et pour tous ceux qui sont privés de leur identité ou de leur culture.

2ème mystère : pèlerinages à Jérusalem

La famille de Jésus est pratiquante… comme presque tout le monde en Israël et au moins 3 fois par an, se rend  en pèlerinage à Jérusalem, à la ville sainte, au temple « voir la face de Dieu »…  à Pâques, Kippour et Fête des Tentes… on peut y ajouter chez les plus pieux comme Jésus et sa famille Pentecôte et Hanoukka au mois de décembre.
Au cours d’une de ces fêtes à Jérusalem, Jésus est resté fasciné par le Temple et par la recherche spirituelle des docteurs. Il dialogue avec eux, posant questions, donnant des réponses à leurs questions… Admiration mutuelle des docteurs et du Christ. C’est la même passion qui court à travers toute le peuple : mieux connaître la Loi, la Parole Sainte pour mieux la vivre. A chaque synagogue est attachée une école : en Israël ils sont nombreux les garçons, elles sont nombreuses les filles à savoir lire et écrire !
Marie et Joseph inquiets cherchent leur fils ! « Ton père et moi » !
Et il redescendit, soumis, à Nazareth, sous la conduite de Joseph.

Intention : Prions pour tous les jeunes qui se préparent à la profession de foi ou à la confirmation. Prions pour les catéchistes chargés de la transmission avec les parents. Prions pour la joie de la foi de tous !

3ème mystère : Les noces de Cana en Galilée.

Marie est invitée à des noces dans sa famille. Jésus est lui aussi invité avec quelques disciples. Joseph est déjà mort.  Au cours de la fête qui dure plusieurs jours, le vin vient à manquer… certes le vin de la table mais aussi le vin plus mystérieux que le Messie doit donner : Marie ne dit pas « ils n’ont plus de vin » mais « ils n’ont pas de vin ». Et Jésus qui a affirmé que son Heure messianique n’était pas venue, tout de même, change l’eau en vin dans une grande discrétion. Les temps messianiques sont commencés, le Royaume de Dieu des noces de Dieu et de l’humanité est commencé… il sera ouvert définitivement sur la Croix et déjà reçu dans le Calice du Vin Eucharistique.

Prions pour tous les enfants qui vont faire leur première communion et pour tous les couples qui se marient dans les mois qui viennent.

4ème mystère : la mission à Capharnaüm :

L’Evangile est discret sur la place de Marie dans le groupe des disciples. Mais en Jean 2/12, l’évangéliste nous enseigne que Maie participe à une mission de Jésus à Capharnaüm la bourgade qu’il a élue comme « sa ville », centre de son activité missionnaire. Puis Jésus monte à Jérusalem pour la Pâque, avec sa mère ? Nul ne sait. Peut-être Marie a-t-elle participé à certains voyages missionnaires de Jésus.

Prions Marie d’être avec nous quand nous annonçons l’Evangile, quand nous témoignons de notre foi, quand nous expliquons notre croyance… pour le faire avec délicatesse, fermeté et sûreté.

5ème mystère : la prédication à Nazareth

Marie accompagne Jésus parfois… Jésus revient à Nazareth chez sa mère. Relation familiale qui donne lieu à une prédication inaugurale de Jésus dans la synagogue de son enfance et de sa jeunesse. Il est déjà un peu célèbre par des miracles accomplis. Mais Jésus se heurte à l’incompréhension de ses anciens concitoyens ! Ils le connaissent trop… pour s’étonner positivement, ils le jalousent peut-être, ils le prennent pour un illuminé depuis peut-être longtemps… En tout cas, Jésus réagit avec une certaine froideur et provoque                  lors son rejet total…jusqu’à vouloir le jeter en bas de l’escarpement du village.

Prions pour tous les missionnaires qui se heurtent à l’incompréhension et l’opposition : qu’ils gardent paix et confiance.

Télécharger le fichier

Les commentaires sont fermés.