UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une année de renouvellement spirituel…

A BONSECOURS pour préparer le 150è anniversaire du couronnement de la Vierge par le Bienheureux Pape Pie IX.

6 septembre 2014 - 10 octobre 2015

   « Et, quand se manifestera le Chef des pasteurs, vous recevrez la couronne de gloire qui ne se flétrit pas » (1 Pierre 5/2) Ainsi s’exprime St Pierre dans sa première lettre. Le croyant est donc appelé à la Couronne de Gloire ! La Vierge Marie, la disciple la plus parfaite du Seigneur sur cette terre, a reçu cette couronne de Gloire. St Jean, dans l’Apocalypse (Apo. 12/1 et ss), décrit Marie Ressuscitée dans la splendeur du Soleil, la lune sous ses pieds et sur sa tête une couronne de douze étoiles. La préface des saints le déclare : «Quand tu couronnes les mérites des Saints, Seigneur, Tu couronnes tes propres dons ».

    Comment recevoir cette couronne promise ?

    Nous vous proposons un cheminement durant toute cette année 2014-2015 pour répondre à cette question en nous laissant guider par ce thème : « « Le Seigneur pourrait naître mille fois à Bethléem : s’il ne naît pas dans ton cœur cela ne te sert à rien » Bienheureux Jean Tauler XVIème siècle

Toutes les étapes de la préparation, c'est ici

1ère étape :

Samedi 6 septembre 2014   Inauguration de l’année
17H30 vêpres et  18H messe Nativité de Marie

Qui seront nos guides spirituels ?

Au XIIIème siècle en Flandres, de nombreux chrétiens – hommes et surtout femmes –souhaitent vivre une vie chrétienne plus approfondie, plus personnelle, plus libre des contraintes légales.

Ainsi naissent dans le pays des BEGUINAGES : un béguinage est une communauté autonome de femmes, vivant librement entre elles, sous la conduite d’une des leurs, priant, travaillant et servant les pauvres ; c’est aussi l’ensemble de petites maisons individuelles avec une petit jardin, généralement construites autour d'une cour arborée, avec une chapelle  et comprenant aussi des ateliers utilisés par la communauté, et une infirmerie. Très vite on mène une intense vie mystique dans ces béguinages. Ce mode de vie s’étend en Belgique actuelle, en Alsace, en Lorraine. Des figures spirituelles en émergent : Hadewijch d’Anvers, Ruusbroec l’admirable, Maître Eckart, Le Bienheureux Jean Tauler… Bx Thomas à Kempis. Une idée forte les habite : Le Seigneur doit naître et se développer en chaque disciple pour qu’il deviennent un autre Christ. Pour cette naissance en nous du Verbe, il faut faire de la place en nous, apprendre à vivre dans le silence de l’étable de Bethléem, un  peu à l ‘écart, faire de la place au Christ.

Cette naissance en l’homme qui accueille le Verbe est pour lui un véritable printemps, une joie pleinement respirée, partagée joyeusement, … même si le chemin du dépouillement nécessaire st rude.

Plusieurs béguinages ont existé en Lorraine : à Bar le Duc jusqu’au XVIè notamment et à St Dié dès le XIIIè siècle.

 

Les commentaires sont fermés.