UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Méditation sur Marie (4)

La correspondance Marie, Eglise, chaque âme.

Paris-Mazarine-520.jpgH de Lubac écrit : « La vie spirituelle reproduit au-dedans de l'âme le mystère de l'Eglise elle-même. Bannissons toute extériorité. Pas plus de l'âme à Marie que de l'Eglise à l'âme, on ne passe véritablement d'un système d'interprétation un autre. Marie est la première aimée mais en elle, toute âme sainte et d'abord l'Eglise entière dont elle est la « forme » (=le modèle structurant) est aimée également. Le mystère chrétien est un. En Marie, en l'Eglise, en chaque âme. » (ME 321) Ainsi poursuit le cardinal de Lubac le culte marial remplit sa mission critique en purifiant l'Eglise des tentations récurrentes de se penser comme un collectif ou une organisation ; L'Eglise est Quelqu'un.

Illustration : Ms. 520, Bibl. Mazarine, Paris, fin XIVéme

Les commentaires sont fermés.