UA-162752998-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Méditation du vendredi de la 5ème semaine de Carême

La méditation est faite à partir des lectures du dimanche

christ enseignant.jpg

Dieu le Père n’abandonne pas le Fils de son amour ! Quelle douleur de penser que des chrétiens aient pu penser que Dieu haïssait son Fils dans la passion et que le fils devait, au prix de la haine de son Père, en « apaiser le courroux » ! Le Père affirme son soutien total et continu au Fils de son amour, sa présence continuelle à ses côtés.

C’est une tentation également pour toute personne souffrante ou accablée par des fautes et des péchés de croire que Dieu ne peut voir pour elle que du « courroux ». Si Dieu hait le péché, il aime le pécheur, toute la Bible le montre et le Christ encore davantage ! Quant à la souffrance, Dieu ne la magnifie pas ! La preuve : dès que Jésus en rencontre une, il la guérit ! Ne laissons pas Satan faire naître en nous ou en des frères ou sœurs la désespérance.

Les commentaires sont fermés.